Fédération
Charente-Maritime
Accueil > La fédération 17

La fédération 17


Président :  Jean Luc ALGAY

 

Trésorier Départemental : Didier GESLIN 

Vices-Présidents : XHenriette DADIO DA SYLVA - Jean Michel CAPDEVILLE - Gérard MARCADIER - Jean Pierre TALLIEU

Portes Paroles : Bruno ESOLI et Henriette DADIO DA SYLVA

Délégué Départemental : Bruno DRAPRON 

Secrétaire : Gérard MARCADIER

Président des jeunes UDI : Baptiste PAIN

Composition du Bureau elargi : délégués nommés du departement qui participent aux travaux du bureau:

AYTRE: Francois DRAGEON - CIRE D'AUNIS: Jean Michel CAPDEVILLE - L'ÎLE D'OLERON: Gérard MARCADIER -  LA JARNE : Geneviève SAVIN -  ROCHEFORT: Bruno ESOLI - LAGORD: Didier GESLIN, Jacques Pierre THOMAS, Pierre LE HENAFF - ROYAN: Sébastein GONZY - SAINT JEAN D'ANGELY: Henriette DADIO DA SYLVA  et Erol URAL - LA TREMBLADE: Jean Pierre TALLIEU - SAINTES: Gerard DESRENTES - COLOMBIERS: Didier PULLEUX -


Voici l'ensemble des élus au Bureau Départemental désignés:
Jean Michel CAPDEVILLE, Michel CHEROND, Gérard DESRENTES, Bruno DRAPRON, Bruno ESOLI, Jean Luc ALGAY, Pierre LE HANAFF, Henriette DADIO DA SYLVA

 

 
 

Chers adhérents et sympathisants

Je tenais en tant que nouveau président de l’UDI17 vous remercier de votre confiance. Je ne voulais pas m’exprimer avant d’avoir constitué le bureau.

Nous avons mis en place des référents de cantons. A partir du 4ème trimestre, des débats se tiendront sur différents thèmes de la société (Education, Economie, Santé, Social, Habitat, Sécurité, Environnement etc..). Mais tout d’abord rappelons les valeurs du Centrisme.

Comme toute pensée politique, le Centrisme est, à la fois, un lieu politique, des valeurs qui légitiment et construisent une action politique autour de principes éthiques, définie par un programme émanation de ses valeurs. Une politique du Juste équilibre qui doit être édifiée par des femmes et des hommes (les Centristes) qui se reconnaissent dans ces valeurs et dans leur traduction politique et qui se réunissent afin de conquérir démocratiquement le pouvoir en vue d’appliquer leur idéal programmatique.

 

Le premier pilier idéologique des centristes tient dans la construction européenne et la constitution de l’Europe fédérale voulue par Jean Monnet.

 

Le deuxième pilier qu’est le libéralisme économique.

 

Le troisième pilier sur lequel repose l’idéologie centriste, la libéralisation des moeurs, C’est sous l’égide de Simone Veil qu’a été votée la loi sur l’IVG, mais aussi que l’adultère et l’homosexualité ont été dépénalisé.

Puis, ces thématiques ont été reprises par la gauche

 

Le quatrième pilier, celui de l’humanisme. Derrière cette notion, le Centre affiche un projet axé autour de la nécessité de la protection sociale pour qu’aucun de nos concitoyens ne soit laissé en marge des progrès de l’économie de marché.

 

Pour continuer à exister, le Centre doit pouvoir exister par lui-même et être connu pour cela. Il doit donc s’affranchir du caractère systématique des alliances avec son partenaire historique de droite.

Cela implique que toutes les forces politiques adhérant au socle de valeurs du Centre doivent œuvrer ensemble à un programme commun, voire se fondre dans un même et unique parti. En pesant de 15 à 20 % des voix, il pourra alors avoir une réelle existence et véritablement peser sur les choix de la majorité, quelle qu’elle soit.

Le Centre doit également rénover son idéologique et donner du sens à chacun des quatre grands piliers qui ont fait sa grandeur. Le libéralisme étant acquis, c’est sans doute sur l’intégration de tous à la réussite économique du pays et l’égalité des chances qu’il aura intérêt à insister. Ceci permettrait de lier intimement libéralisme humanisme.

 

Nous devons relever ce défi, défi d’une France ouverte, entreprenante et à l’écoute

 

Bien à Vous Tous

Jean Luc ALGAY

Président de l’UDI

Maire de l’HOUMEAU

Vice Président de la Communauté d’Agglomération de la Rochelle au Développement Economique

 

 
 

 

www.parti-udi.fr
Mentions légalesPlan du siteContact